Choisir son VTT pour faire des ballades en montagne

S’il y a un lieu de loisir privilégié durant toute l’année, c’est bien les régions montagneuses. Durant l’été, les montagnes deviennent le terrain de jeux des randonneurs. C’est d’ailleurs pour ces raisons que certaines stations de ski se muent en loueurs de VTT une fois la période d’hiver terminé. Les balades en montagnes sont une occasion de se déstresser et de revitaliser sa santé. Mais avant de s’y lancer, il faut d’abord trouver le modèle approprié pour gravir les pentes.

Un modèle de VTT en fonction de la pratique

Pour être bien à l’aise sur ses deux roues, le cyclo doit choisir un modèle de VTT bien adapté au genre de pratique qu'il compte pratiquer. Par exemple, pour faire du Cross-country, il faut un VTT qui soit à la fois léger et solide. Les experts en location de VTT recommandent généralement un vélo avec une suspension intégrale et des roues de 29 pouces, le tout monté avec un débattement avant de 100 à 140 mm. Comme le cross-country est avant tout une discipline de vitesse, il faut que le vélo en question soit un modèle qui réagit bien. Par contre pour une pratique en montagne, il faut un VTT qui permet de maitriser aisément les montées et les descentes. Ainsi, il est préférable d’opter pour un vélo dynamique pour attaquer les pentes vertigineuses. En matière d’enduro, les cadres tout-suspendus sont naturellement les plus prisés car ils offrent une meilleure stabilité.

Le confort et le budget

Avant d'entrer dans les détails techniques concernant les accessoires, il faut d'abord s'attarder aux critères inhérents à la personne, c'est à dire le confort d'utilisation. Pour que l'on puisse vraiment être à l'aise en faisant une randonnée en montagne, il faut que le vélo soit bien adapté à la taille de la personne ainsi qu'à son style de conduite. Il est donc préférable d'essayer différents modèles avant de se décider sur son achat. Ainsi, on peut très bien ressentir la sensation de conduite. Cela dit, tout est toujours une question de budget. On peut très bien se procurer un modèle d'occasion avec 500 euros. Mais pour un VTT neuf performant, il faudra investir entre 2000 à 3500 euros. Les cadres tout suspendus sont très prisés en ce moment. Toutefois, malgré leur confort d'utilisation, ils ne s'avèrent pas toujours être un choix obligatoire pour parcourir les montagnes et les sentiers de forêts. Parfois, un vélo d'entrée de gamme muni d'un cadre semi-rigide fera l'affaire.

Quid des accessoires ?

Une fois que l'on s'est décidé sur le montant du budget alloué à l'achat d'un VTT, les principaux détails à vérifier sont le cadre, la suspension et le système de freinage. A l'origine, les VTT classiques sont conçus avec un cadre en acier. Ce type de vélo correspond à un budget moyen mais au niveau du confort d'utilisation, ils sont naturellement plus lourds que d'autres matériaux tels que l'aluminium. En montant d'un cran, dans la catégorie haut de gamme, on peut opter pour un modèle avec un cadre en titane qui est beaucoup plus léger. Cela dit, force est de constater que la plupart des sportifs ont tendance à se tourner vers les cadres en fibre de carbone qui allient parfaitement légèreté et résistance. Pour ce qui est de la suspension, les cadres semi-rigides sont recommandés pour le cross-country tandis que les modèles " Fully " conviennent très bien aux terrains accidentés. De manière générale, les cadres tout-suspendus offrent un meilleur niveau de confort.